pourquoi-toulouse-ville-rose

fév 02

Toulouse : pourquoi ce surnom de Ville rose ?

Savez- vous d’où vient ce surnom ?

Toulouse doit son surnom de Ville rose à l’utilisation de la brique dans ses constructions et de la tuile pour ses toitures.

Avez- vous déjà vu Toulouse , un soir d’été au coucher du soleil ?
Les derniers rayons déposent sur les toits de tuiles et les façades de briques mille nuances de vermillon, d’orangé, de rose, de pourpre… Oui , vraiment,Toulouse mérite son surnom de Ville rose !

Capitole-Noel

Le soleil se couche sur la place du capitole en Décembre et diffuse encore sur Toulouse ses couleurs chaleureuses.

Quand Toulouse s’ habille de Rose …

Cette union de la ville et de la couleur rose fut d’abord un mariage de raison.
Raison économique bien sûr : les sols de la région offrent en quantité des terres glaises , idéales pour la fabrication des briques et des tuiles. Elles contiennent des oxydes de fer qui , à la cuisson, confèrent aux briques un nuancier allant du rose le plus pâle au pourpre soutenu, en passant par l’orange ou le rouge vermillon.* Ce matériau de construction, bien moins cher que la pierre, fut adopté sans réserve pour la construction des principaux édifices de la ville dès l’Antiquité. (Pas fous ces Romains!) (photo des vestiges du rempart)

Une Raison bien historique aussi : A Toulouse, le grand incendie de 1463 détruisit plus de la moitié de la ville médiévale où dominaient les constructions à pans de bois . Aussi, mettant en avant le principe de précaution ( eh oui déjà !) les Capitouls décidèrent-ils d’interdire l’usage de ces matériaux inflammables au profit de la brique dont l’utilisation se généralisa peu à peu.
Mais le Toulousain étant têtu comme chacun sait, la construction de maisons à corondages en bois (ou colombages ) se perpétua , le « massécanat » ( maçonnerie de briques cuites ) remplaçant quand même le « paillebard »( sorte de torchis composé d’argile et de paille hachée).

Rue-des-Filatiers

La rue des Filatiers

Cependant, ce mariage de raison devint très rapidement un mariage d’amour, toujours célébré dans la basilique Saint-Sernin , délicieuse «  fleur de corail que le soleil arrose » ainsi que le chantait si bien Claude Nougaro.

Tags: , , , , , , , , , ,

Laisser une Réponse